Espagne, fan de l’énergie renouvelable

Publié le par Benjamin

Comme chacun le sait (ou pas), l’Espagne est un pays fervent défenseur de l’énergie dite « propre » (C’est une question de point de vue sur lequel je ne reviendrais pas !). Bref, pour s’en persuader, il suffit de passer par la pampa espagnole (entre Valencia et Saragosse par exemple) pour découvrir des champs impressionnants d’éoliennes sur les pointes des montagnes (Je rappelle que les terres espagnoles sont très montagneuses). Pour l’avoir vu de mes propres yeux, c’est véritablement très étonnants. Le solaire fat parti des ressources abondantes de ce pays très chaleureux et très accueillant (mon Erasmus y a été vraiment magique !). Par conséquent, l’Espagne vient d’inaugurer la plus centrale solaire à collecteurs d’Europe, près de Séville. Je vous laisse l’image elle parle d’elle-même :

 

Tout simplement « amazing !», comme dirait nos compères outre-Atlantique

Pour ceux qui aiment les chiffres, voilà le billet posté par le site Techno-science :

« Inauguration de la plus grande centrale solaire à collecteurs d'Europe

La plus grande centrale solaire à collecteurs d’Europe, dénommée PS20, vient d'être inaugurée près de Séville, en Espagne. Elle devrait produire une quantité d'électricité suffisante pour alimenter 10 000 logements et éviter le rejet dans l'admosphère d'une quantité de 12 000 tonnes de CO2 par an. La centrale PS20 est le résultat des efforts de recherche de l’Union Européenne, elle fait suite à la construction de la centrale PS10 voisine, première centrale du même type confiancée par un programme de recherche européen.

Les centrales solaires à concentration (CSP) comme les autres centrales thermiques, utilisent de l'énergie à très haute température pour produire de l'électricité, mais là ce sont les rayons solaires qui produisent la chaleur au lieu que cela soit issu d'énergies fossiles, gaz, pétrole ou charbon. Pour cela de grands miroirs mobiles suivent le soleil pour capter les rayons solaires. Ces miroirs, appelés Héliostats, redirigent la lumière du Soleil vers une cible fixe ou récepteur.

La centrale PS20, a été construite et sera exploitée par Abengoa Solar. Elle utilise un champ de 1255 héliostats pour concentrer la lumière solaire sur un récepteur monté sur une tour centrale. L'eau pompée jusqu'à la tour et à travers le récepteur se transforme en vapeur. Cette vapeur est ensuite dirigée à travers une turbine pour produire de l'électricité.

L'énergie solaire produite par les centrales thermiques solaires est bien adaptée aux charges en période estivale de pointe dans des zones du midi prospères, comme l'Espagne. »

De bonnes initiatives à saluer en espérant qu’ils n’oublieront pas le nucléaire (je sais, je suis pro-nucléaire !)

Bonne lecture à tous

PS : mon stage étant en instance de clôture (rendu à terminer), j’ai moins de temps pour poster mais je suis toujours là, ne vous inquiétez pas.

Publié dans Technologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F


Le véritable probléme de l'éolien réside effectivement dans son in termitence, consécutive ou provoqsuée essentiellement par l'incapacité des machines actuelles à utiliser les vents modérés
(voisins de la vitesse moyenne annuelle de vent) avec efficience, vents les plus fréquents comme de bien entendu.


Les puissances installées dont on nous " rabat les oreilles " n'est que de la poudre aux yeux, surtout lorsque l'on voit ces machines de très grande puissance installée à l'état d'immobilité.


Or, une machine fréquemment à l'arrêt ne peut produire grand chose, et, c'est sur ce point qu'il y a lieu de réfléchir au pourquoi d'une telle situation, alors que la plupart des personnes
croient, sans savoir pourquoi d'ailleurs (quoique bien formatées . . .) que le meilleur choix a été fait.


Certains vont dire que seule la surface balayée a de l'importance, mais, en disant cela, elles ne font montre que de leur impéritie à comprendre les réalités du domaine éolien . . .  Et,
c'est bien dommage pour elles et pour l'ensemble de notre collectivité.



Répondre
M

Ce matin je suis tombé du lit et j'ai décidé d'aller faire enfin un ptit tour sur ton site (via celui de Lauriane^^)

tout d'abord toutes mes félicitations il est vraiment chouette !!!

pour réagir à l'article, je suis plutôt d'avis que l'éolien ne sera pas l'énergie exclusive de demain, pour autant, il s'agit d'une énergie renouvelable que l'on sait de plus en plus maîtriser. Tu
dis que la production n'est pas régulière car liée aux aléas du vent, sur ce point je te rejoins totalement. Cependant, tu ajoutes qu'on ne sait pas stocker l'énergie accumulée (par exemple pour
les jours de grand vent). Or n'importe quel ingénieur sait comment stocker de l'énergie (rien que par l'énergie potentielle de l'eau grâce à une pompe)...
Le problème de l'éolien c'est plutôt son rendement (bien qu'on l'améliore de plus en plus) et le fait que les systèmes ne peuvent supporter des grands vents.

Enfin bon bref c'est un long débat et je dois aller en cours, on en parlera peut-être à mon retour en France à Noël !!!

Bisous :)


Répondre
B

Merci Maya. T'inquiète pas, on en rediscutera, pas de souci. 
Bon courage dans ton  pays scandinave et fais attention à toi. Biz et @ bientôt
 


M

Merci d'avoir pris le temps de répondre à mes doutes et inquiétudes .
 A très bientôt !


Répondre
B

Pas de souci, c'est normal. Je tends des perches exprès dans mes articles.
Bon dimanche et @ Bientôt 


É

Rien à dire que Bravo pour l'Espagne. Pourvu que beaucoup des autres pays europeenes faisant la meme politique de développement durable. Je habite a Besançon et malhereussement y a pas trop des exemples qui permetent avoir
la confiance a la mentalité des gens.


Répondre
B


L'Espagne est en effet très impliquée dans les énergies renouvelables mais attention à ne pas tomber dans les travers de l'Allemagne et des Pays-Bas !



M

Tu parles du nucléaire mais le problème majeur est celui des déchets.
L'autre est la possibilité d'un accident toujours possible et aux conséquences terribles.
Ce n'est pas vraiment ce qu'on nomme énergie propre ! 
Je serai contente que tu m'expliques ton point de vue .


Répondre
B

La question du nucléaire est certes sujette à polémique. Je suis d'accord pour les déchets de la fission (mais c'est tout de même peu de déchet en comparaison avec la quantité d'électricité
produite). Le souci des énergies renouvelables (éoliens, solaire, etc.) c'est la production d'énergie irrégulière (sachant qu'on ne peut pas stocker cette énergie). Par conséquent, si pas
de vent, il faut produire autrement : centrales au charbon, au fuel, etc (TRES TRES pollueur !). Par contre pour les risques d'explosion et autres, je ne suis pas d'accord : nous ne sommes pas en
Russie pendant les années de la guerre froide et sans le sous. En conséquence, la France a vraiment une expertise hors du commun avec ses centrales (déjà la 3e génération !) et c'est pour ça qu'on
a pu augmenter la durée de vie es centrales française de plus de 30 ans !!! Et puis, il reste les recherche sur la fusion qu'il reste à soutenir fortement car c'est bien plus complexe que la
fission. l'avantage c'est qu'il n'y a pas de déchet. 
Ai-je répondu à tes questions ?
Bonne journée et bon weekend à toi
Merci pour tes commentaires nombreux, ça fait plaisir
@ bientôt